dimanche 2 août 2009

Petit mot d'humeur : Stuck and Co

In vino veritas.

In gueule de bois cash.



Vu qu'en ce moment je n'arrive plus vraiment à écrire, rien de très construit, allons dans les petits billets d'humeur.
J'ai pleins d'humeurs.





Aujourd'hui, c'est une humeur de merde. Bien que hier, la soirée fut fort bonne, mais très/trop arrosée.
Vous aurez dû aller voir les Stuck en concert à l'Hôtel de Ville: on aurait dit un festival d'été, en plein Paris. Oui, c'est un festival d'été en plein Paris, mais on aurait pu se croire dans le Var aussi, sauf qu'il y avait 12000 personnes, à deux-trois près.
C'est la première fois que je les voyais en concert, parce que figurez-vous que je connais JRF, et que je voulais pas qu'il pense que je l'aimais bien parce qu'il chante bien. Alors j'allais jamais le voir en concert. Sorte de boycott affectif. Vu que dernièrement, Chine oblige, j'ai compris que je dois rien à personne, et que j'en ai plus rien à battre de rien, je me suis dit que je pouvais bien aller écouter José et ses complices.
Bah, j'ai pas été déçue.
C'était su-per.
On y est allé en famille: mon frère, ma soeur, mon mec, mon ex. Coolos, quoi.

Après le concert, et l'alcool à gogo, mes vagues idées du moment me sont revenues en tête. Ce sont mes toutes dernières questions/ théories. Je nes les ai pas encore bien développées, mais ça s'ébauche doucement:

-Je pense que le mariage d'amour c'est de la merde, que ça marche jamais. Qu'on supporte bien mieux quelqu'un 20 ans si on l'aime pas. Donc, on devrait revenir au mariage arrangé. Les personnes à qui j'en ai fièrement parlé m'ont reproché 1)mon conservatisme dégueu anti fusion des classes sociales (oui, parce que si le mariage est arrangé, il est arrangé en faveur des deux parties, donc il évite soigneuseument les fossés de toutes sortes), 2)ma trop forte subjectivité suite à mon désatreux mariage passionnel qui n'a pas passé l'année.
Soit.
Mais enfin ma théorie s'est prouvée: certaines attendent d'un mec qu'il leur dise "je t'aime", le mien me dit "je t'aime pas", mais franchement entre nous, ça marche du tonnerre.. alors... alors? C'est qui qui avait raison? Hein?



Après ma très romantique théorie confirmée par une non-déclaration d'amour, je me suis bourrée la gueule, et je suis allée au Mcdo. Puis j'ai fait un strip-poker. Je perdais, jusqu'à ce que pour le bien de tous, mes amis ont décidé d'arrêter les dégats, et de suspendre la scabreuse partie.

Sâcrée soirée.

Je garde sous cloche le traitement de mes deux autres théories du moment, à savoir s'il exite un minimum syndical, et si un romantisme véritable est toujours possible, ou de situation, ou nécessaire.




Je m'y attèle très bientôt, mais là j'ai un boulot sous-payé à rendre pour demain, et les carottes sont cuites si je ne m'y mets pas de suite.






Bon dimanche.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

<3

Bethsabée a dit…

C'est ça, ouais.